Maladie de Lyme: tout ce que vous avez toujours voulu savoir

La maladie de Lyme – certains d’entre vous en ont peut-être entendu parlé, peut être même que vous l’avez attrapé une fois ou deux lors d’une rando – est une maladie infectieuse transmise par des insectes qui se nourrissent de fluides tels que les tiques ou les taons. Je fais partie de ceux qui l’ont attrapé, je suis actuellement sous traitement. J’ai eu la chance de présenter les symptômes typiques d’un début d’infection, ce qui a facilité le diagnostique. Etant concernée par cette maladie, j’ai fait quelques recherches pour répondre aux questions que j’avais. Voici un billet qui en présente les réponses, j’espère qu’elles vous seront aussi utiles qu’elles me l’ont été.

16970_wpm_lowres.jpg

Qu’est-ce que la maladie de Lyme et comment est-elle transmise?

La maladie de Lyme, ou borréliase de Lyme, est une maladie infectieuse causée par des bactéries du genre Borrelia. Elle a été identifié pour la première fois dans les années 1970 aux Etats-Unis puis étudiée à partir des années 1980, mais on retrouve description de symptômes concordants dans des archives datant du XIXe sciècle. Trois espèces de Borrelia peuvent causer cette maladie, que l’on trouve dans différentes parties du globe.

La maladie de Lyme est une zoonose, c’est-à-dire qu’elle est transmise aux hommes par des tiques qui se sont nourris sur des hôtes infectés – la plupart du temps des nymphes (bébés tiques) qui se nourrissent sur des rongeurs. Tous les tiques ne transmettent pas la maladie. Plus un tique reste longtemps sur un hôte, plus l’hôte a des chances d’attraper la maladie. Les nymphes sont plus difficiles à voir du fait de leur petite taille, ce qui leur permet de rester incognito sur un hôte pendant des jours. Les tiques se nourrissent principalement au printemps et en été, soyez vigilants pendant ces périodes – qui sont bien sûr les périodes où nous aimons passer le plus de temps à l’extérieur.

adam.jpg

Comment sais-je que je suis infecté?

Le premier indice est de trouver un tique implanté sur soi, ou se souvenir en avoir vu un, ou en avoir oté un.

Le second indice est de présenter un ou plusieurs des symptômes connus, mais une personne peut rester asymptomatique pendant des mois voire des années.

La maladie se décline en trois stades. Les symptômes du stade 1 (1 à 30 jours après morsure) sont généralement une rougeur localisée autour de la morsure de tique appelée érythème migrant, et des symptômes semblables à la grippe (fièvre, frissons, douleurs musculaires et articulaires, etc). Les symptômes du stade 2 (quelques jours à quelques semaines après morsure) incluent des rougeurs sur le corps, une paralysie faciale partielle, des maux de tête, une méningite, des douleurs articulaires et des problèmes cardiaques. Le stade 3 (des mois à des années après morsure), appelé maladie chronique de Lyme, est souvent confuse avec d’autres maladies étant donné la diversité de symptômes observés tels que arthrose, problèmes neurologiques et cardiaques.

Que faire si je suis infecté?

La première chose à faire est de retirer le tique avec un instrument adapté, désinfecter la plaie et consulter un médecin (même si vous n’avez aucun symtômes, il est prudent de demander à un professionnel si le tique a été correctement enlevé). N’utilisez pas de pince à épiler ni d’alcool ou autre produit qui pourrait faire régurgiter le contenu de l’estomac de la tique dans la plaie et transmettre des maladies. Conservez le tique dans un flacon pour le montrer à votre médecin.

En cas de doute, toujours consulter un médecin.

Si vous être infecté – seul un médecin peut le confirmer – vous serez soigné par antibiotiques pendant quelques semaines. Si vous êtes au stade 1 ou 2 de la maladie, sachez que les tests sanguins sont rarement utiles car votre corps n’a pas encore fabriqué d’anticorps décelables. Ne prenez jamais d’antibiotiques sans supervision médicale préalable, les symptômes de la maladie de Lyme ressemblent à beaucoup d’autres pathologies.

Pourquoi les tiques existent-ils?

Pourquoi les humains existent-ils? Chaque espèce sur Terre fait partie de la biodiversité, et chacune a un rôle. Il est facile de comprendre d’un parasite est l’hôte d’une espèce, ou le déjeuner d’une autre espèce. Nous percevons les tiques comme des parasites, mais la Borrelia les voient comme un hôte et un moyen de dispersion, alors que les oiseaux et autres insectivores les voient comme nourriture. Tous les êtres vivants vivent en symbiose.

Les parasites tels que les tiques jouent un rôle important dans la limitation démographique lors de la transmission de maladies. Dans cet article, le Dr Claude Combes, un biologiste français, explique en quoi les tiques sont utiles en prenant l’exemple des antilopes.

Une antilope dans la savane porte entre 5 000 et 10 000 tiques. Elle passe 30 % de son temps à se toiletter, c’est-à-dire à contrôler la démographie de la tique. Que se passerait-il si on débarrassait toutes les antilopes de leurs tiques ? Elles y trouveraient un avantage immédiat: elles passeraient plus de temps à manger, elles grossiraient et se reproduiraient davantage. Les lions seraient contents… Ils auraient plus à manger et ils se reproduiraient plus, d’autant que les antilopes, plus grosses, courraient moins vite. A qui profiterait la mort des tiques ? Aux lions ? Aux antilopes ? Ce qui est certain, c’est que l’équilibre entre proies et prédateurs changerait.

shl090213l.jpg

Les tiques sont également un bon indicateur de santé d’un animal, puisque les tiques se nourrissent plutôt sur des animaux faibles ou malades. Ils sont aussi un indicateur de la santé d’un écosystème: la population de tiques et sa distribution sont un moyen pour les écologues de savoir si une zone est habitée par des hôtes en bonne santé ou non. Si la population de tiques diminue, c’est qu’ils ne trouvent pas suffisamment d’hôtes pour se nourrir et procréer, et donc que le nombre d’animaux dans cette zone est probablement en baisse. A l’inverse, si la population de tiques augmente, cela peut dire qu’il y a plus d’hôtes qu’auparavant, donc que l’écosystème est stable voire se développe.

Toujours pas convaincu de l’utilité des tiques? Nous pouvons en tirer des bénéfices en terme de santé. Comment? Les tiques sécrètent un anticoagulant une fois ancré dans un hôte, ce qui lui permet de se nourrir pendant plusieurs jours. Des scientifiques ont conclu que le TAP, peptide anticoagulant secrété par les tiques, pourrait être utilisé à des fins thérapeutiques pour traiter des maladives cardiaques occlusives. Une protéine contenue dans la salive des tiques est également testée comme traitement contre l’asthme. C’est pas cool, ça?

Pourquoi la maladie de Lyme est-elle de plus en plus fréquente?

Des articles de presse récents montrent une augmentation des cas de maladie de Lyme en Europe et en Amérique du Nord. Que se passe-t-il? De multiples facteurs sont à prendre en compte.

Le changement climatique, comme vous le savez, signifie que la planète se réchauffe, en tout cas là où les tiques vivent. L’augmentation des températures en Europe et Amérique du Nord semble être de bon augure pour les tiques puisqu’ils peuvent migrer vers des altitudes et des latitudes plus élevées sans craindre de mourir de froid ou de se retrouver dans des zones désertées par des hôtes pententiels. Si cela ne vous réjouit pas, sachez que les tiques vont probablement disparaître des zones qui deviendront trop chaudes ou trop sèches.

Le rôle de l’homme dans la déforestation, l’urbanisation etc repousse les tiques et leurs hôtes dans des zones plus restreintes. Statistiquement, vous avez plus de chance de vous faire mordre par un tique si vous fréquentez ces espaces naturels.

Une mutation du pathogène responsable de la maladie de Lyme a été identifiée par le Dr Luft comme cause possible de l’augmentation du nombre de cas de malades. Des migrations trans-océaniques du même clone de Borrelia, plus virulent que la bactérie originelle, a été trouvée en Europe et en Amérrique du Nord.

Cette augmentation du nombre de cas de personnes infectées par la maladie de Lyme rend urgent l’éducation des populations et du corps médical afin d’identifier de façon précoce la maladie et de la traiter. Le manque d’informations ou de moyens de traitement signifie qu’un plus grand nombre de personnes risquent d’atteindre le stade 3 de la maladie sans même le savoir. Nul besoin de commencer une guerre contre les tiques, mais il est important de connaître leur existence et les risques liés a leur morsure.

Pour plus d’informations, visiter le site du Ministère des affaires sociales et de la Santé et parlez-en à votre médecin!

©Carine Doppler, lalsace.fr

2 responses to “Maladie de Lyme: tout ce que vous avez toujours voulu savoir

  1. Pingback: Tiques et géocaching en forêt : Attention ! | Tof Géocaching !·

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s